3e Journée technique Les nouveaux défis du lait cru

Préserver la biodiversité en amont

La pression sanitaire des dernières décennies s’est traduite par un appauvrissement général de la microflore des laits crus. Il existe d’autres voies que la stratégie hygiéniste consistant à « faire le vide » : cultiver et encourager au contraire la biodiversité tout au long du process. Une véritable révolution culturelle pour concilier sécurité alimentaire et qualité organoleptique.

- Marie-Christine Montel (Inra Aurillac) : présentation générale et enjeux.
Interview : « Faire preuve de plus de discernement »
- Antoine Bérodier (programme Floracq) : présentation du programme Floracq.
Interview : « Les réponses très concrètes du programme FlorAcQ »
- Cécile Laithier (Institut de l’Elevage) : intérêt de la biodiversité pour la fabrication future, leviers de maîtrise.
Interview : « Pourquoi il est important de produire des laits riches à la ferme »
- Patrick Mercier (ODG Camembert) : témoignage d’un opérateur de terrain.
Interview : « Comment nous sommes parvenus à revenir au lait des années 50 »