Collectif lait cru

Le lait cru, vous y croyez ?

♦ Profession Fromager propose le lancement d’un « collectif lait cru » pour mobiliser et fédérer les énergies. L’objectif est de défendre et de promouvoir les fromages au lait cru et, plus largement, la biodiversité fromagère dans toutes ses dimensions : préservation de la diversité des microflores, des terroirs, des savoir-faire, des fromages, des acteurs...

♦ Le positionnement philosophique du collectif est ouvert et non clivant : il ne s’agit pas de stigmatiser certaines catégories de professionnels ou de fabrication, mais de valoriser le patrimoine des fromages au lait cru.

♦ A terme, cette initiative pourrait aboutir à la création d’une fondation.

Pourquoi cette initiative : un patrimoine menacé

♦ La pression sanitaire et réglementaire ne cesse de se renforcer sur les fromages au lait cru, aboutissant à des laits de plus en plus pauvres et de moins en moins expressifs. A tel point que certains laits n’ont plus de cru que le nom.

♦ En termes d’image, ces fromages sont de plus en plus présentés aux consommateurs comme des « produits à risques » alors que leur balance bénéfices-risques est très largement favorable sur le plan sanitaire. C’est, au contraire, en réduisant notre contact avec les micro-organismes que nous affaiblissons nos capacités de défense immunitaires.

♦ La source risque de se tarir en raison de la crise des vocations dans les campagnes et les problèmes de transmission des entreprises laitières familiales.

Les missions du collectif

♦ Bâtir un centre de ressources informationnelles, capable de fournir des supports de communication et des éléments de langage, et de contribuer à occuper le champ médiatique. Ce centre centralise et vulgarise les travaux des chercheurs sur les bienfaits des fromages au lait cru de façon claire et facilement accessible.

♦ Bâtir un centre de ressources techniques pour les professionnels. Ce centre centralise et vulgarise les connaissances sur les bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication. Il promeut et permet le partage d’expériences.

♦ Constituer des réseaux d’appui dans les médias, la recherche, le corps médical, au niveau français, européen et international.

♦ Se faire l’écho de toutes les initiatives

Les premières actions

Dans les semaines qui viennent vont être lancées :

♦ Une campagne de financement participatif pour poser les fondations du Collectif (site Internet spécifique et présence sur les réseaux sociaux)

♦ La publication d’un « Livre blanc » qui procédera à un état des lieux précis de la situation actuelle de la filière et des scénarios possible pour son avenir.

♦ Une journée technique sur les bonnes pratiques pour la fabrication au lait cru, de la ferme jusqu’à l’atelier.