8e Journée TechniqueFromages au lait cru
L’écologie microbienne dirigée en pratique

Paris - 23 juin 2020

Sabrina Raynaud, responsable de projets qualité du lait et produits laitiers fermiers à l’Institut de l’Elevage

« Bâtiments et litières, deux points majeurs à bien gérer »

L’environnement de l’animal.
« Parmi tous les points de vigilance concernant l’environnement de l’animal, nous mettrons l’accent sur deux qui nous semblent particulièrement importants : d’une part, la gestion des litières (fréquence de paillage, etc.) et, d’autre part, la conception et l’entretien des bâtiments (surfaces minimales par animal, aération, plan de circulation…), en décrivant les pièges à éviter et les bonnes pratiques qui peuvent être observées. L’objectif est de maîtriser la propreté des animaux et leur environnement avant la traite, car même une hygiène drastique ne pourra pas compenser les erreurs commises en amont.
Nous évoquerons également plusieurs pistes de recherche : la maîtrise des excrétions par ingestion de probiotiques et le pilotage du microbiote intestinal, champ de recherche très important sur le portage microbien des pathogènes. »



Conférenciers

Bruno Mathieu, responsable sanitaire et R&D de l’ODG reblochon

« Payer aussi aux germes utiles »


Cécile Laithier, chef de service qualité du lait à l’Institut de l’Elevage

« Un retour au bon sens »


Françoise Monsallier, animatrice du programme Floracq

« Renforcer le lien amont-aval »


Sophie Hulin, directrice du Pôle Fromager Massif Central, et Marie-Paule Chazal, directrice de l’ODG saint-nectaire

« Garder la cohérence du système »


Jean-Marie Ducret, technicien qualité du lait au CTFC

« Agir très en amont »


Yvette Bouton, microbiologiste au CIGC

« Un continuum du sol jusqu’au lait »


Philippe Roussel, chef de projet à l’Institut de l’Elevage

Eau, les points critiques à surveiller


Sabrina Raynaud, responsable de projets qualité du lait et produits laitiers fermiers à l’Institut de l’Elevage

« Bâtiments et litières, deux points majeurs à bien gérer »


Jean-Marie Ducret, technicien qualité du lait au CTFC

« Ne pas être dans la compensation »


Le témoignage d’une entreprise savoyarde

« Nous analysons les bouses »


Christian Miquel, responsable de production de la Coopérative Jeune Montagne

« Nous avons créé un Diagnostic lait cru »


Dominique Verneau, Laiteries H. Triballat

« L’accent sur les litières »


Patrice Dieudonné, directeur adjoint de l’Enilv de la Roche-sur-Foron

« Des tests indicatifs intéressants »


Fanny Tenenhaus-Aziza, chef de projet Sécurité sanitaire et technologie au Cniel

« Mieux suivre les indicateurs d’hygiène »


Sébastien Roustel, technologue chez CHR Hansen

« Des leviers différents selon la techno »