8e Journée TechniqueFromages au lait cru
L’écologie microbienne dirigée en pratique

Paris - 23 juin 2020

Jean-Marie Ducret, technicien qualité du lait au CTFC

« Ne pas être dans la compensation »

La gestion de la traite.
«  L’enjeu à l’étape de la traite est de ne pas casser les flux microbiens, de préserver les biofilms intéressants, de ne pas inhiber la biodiversité que l’on est parvenu à préserver. L’un des points clefs est la qualité des rinçages de la machine à traire. Il faut avoir du matériel bien conçu pour ne pas être dans la compensation (utiliser une eau trop chaude, avoir une fréquence de nettoyage trop élevée, recourir à des produits désinfectants alcalins-chlorés…) Nous avons désormais beaucoup de recul sur les bonnes pratiques et la philosophie à adopter. »



Conférenciers

Bruno Mathieu, responsable sanitaire et R&D de l’ODG reblochon

« Payer aussi aux germes utiles »


Cécile Laithier, chef de service qualité du lait à l’Institut de l’Elevage

« Un retour au bon sens »


Françoise Monsallier, animatrice du programme Floracq

« Renforcer le lien amont-aval »


Sophie Hulin, directrice du Pôle Fromager Massif Central, et Marie-Paule Chazal, directrice de l’ODG saint-nectaire

« Garder la cohérence du système »


Jean-Marie Ducret, technicien qualité du lait au CTFC

« Agir très en amont »


Yvette Bouton, microbiologiste au CIGC

« Un continuum du sol jusqu’au lait »


Philippe Roussel, chef de projet à l’Institut de l’Elevage

Eau, les points critiques à surveiller


Sabrina Raynaud, responsable de projets qualité du lait et produits laitiers fermiers à l’Institut de l’Elevage

« Bâtiments et litières, deux points majeurs à bien gérer »


Jean-Marie Ducret, technicien qualité du lait au CTFC

« Ne pas être dans la compensation »


Le témoignage d’une entreprise savoyarde

« Nous analysons les bouses »


Christian Miquel, responsable de production de la Coopérative Jeune Montagne

« Nous avons créé un Diagnostic lait cru »


Dominique Verneau, Laiteries H. Triballat

« L’accent sur les litières »


Patrice Dieudonné, directeur adjoint de l’Enilv de la Roche-sur-Foron

« Des tests indicatifs intéressants »


Fanny Tenenhaus-Aziza, chef de projet Sécurité sanitaire et technologie au Cniel

« Mieux suivre les indicateurs d’hygiène »


Sébastien Roustel, technologue chez CHR Hansen

« Des leviers différents selon la techno »